Cuba, Voyages

Cuba #1 : Préparatifs & La Havane

Je vais essayer désormais de faire un grand voyage par an, et cette année avec une amie nous avons opté pour Cuba, cette île mythique d’Amérique Latine dont tout le monde parle ces derniers temps. Pas de chance pour nous, nous sommes arrivées le lendemain de la mort de Fidel Castro … La légende … Qui a entraîné 9 jours de deuil national ^^ Cela ne nous a pas empêché de profiter à fond de ces moments privilégiés !! On commence avec quelques informations pratiques, comment bien préparer son voyage, que savoir avant de partir et que faire à l’avance.

Durée : 21 jours

Budget : 1300€ + 900€ de billets d’avion (nous avions prévu 1500, mais le fait de partager chambres et taxi à 4 au lieu de 2 les premiers temps a fait descendre le budget). A voir, cet excellent article sur les avantages d’avoir un budget en voyage.

Période : L’idéal est de partir mi-novembre, quand la saison des cyclones est finie. Ou bien de mars à mai, pour éviter tout risque de pluies. Je vous déconseille fortement d’y être durant les vacances scolaires (plus de touristes que de cubains) ainsi que durant l’été à cause de la chaleur. De plus, les prix montent en saison touristique 🙂

Support de préparation : GéoGuide + Blogs de voyage (Je Pars A Cuba, Mon Voyage A Cuba …)

Itinéraire : La Havane, Viñales, Playa Larga + Playa Giròn, Trinidad, Santa Clara, Camagüey, Santiago de Cuba, et retour à la Havane (voir carte ci-dessous). Transferts en taxi ou en bus touristiques.

Partenaires de voyage : Victoria, dont la page Facebook Les Pieds Sur Terre vous retranscrira ce voyage en photo, et Céline et Marie, les baroudeuses de 2 nanas autour du monde, que nous avons retrouvé pour les 10 premiers jours.

Matériel indispensable : Gros sac à dos de voyage, vêtements fins et légers, baskets confortables, affaires de plage, guide voyage ou carte « MapsMe » sur téléphone, dictionnaire d’espagnol, spray anti-moustiques spécial zone infestée, carte bancaire Visa, petit sac à dos pour la journée.

Formalités avant le départ : Passeport à jour, carte de tourisme (= visa) à demander au consulat de Cuba ou directement ici, pour 27€. Certains vaccins comme l’hépatite A sont conseillés mais non obligatoires.

Monnaie : Pesos Convertibles (CUC), 1 CUC = 0,94 €. Les cubains utilisent en le Peso Cubano (CUP), 25 CUP = 1 CUC

Logement : Tout l’île fonctionne avec le système des casas particulares. Vous êtes logés chez une famille, dans une chambre (de 2 à 4 personnes) avec salle d’eau indépendante. Les prix oscillent de 25 à 30 CUC/nuit, avec petit déjeuner à 4-5 CUC et dîner à 8-10 CUC. Je vous conseille fortement de dîner dans vos casas, le rapport qualité-prix est imbattable, les quantités sont faramineuses, on découvre la cuisine locale et c’est toujours délicieux ! Ce système d’hébergement m’a beaucoup plu, on vit vraiment avec les locaux, ce qui permet d’échanger, de discuter avec eux, d’avoir de précieux conseils et tout simplement d’être immergé dans la vieAfficher l'image d'origine cubaine. Nous avons en général logé dans de superbes maisons coloniales, propres et confortables, où il fait bon vivre.

Les casas sont signalées sur leur porte par le chevron blanc et bleu (celles destinées aux cubains sont blanches et rouges). Vous pouvez les appeler pour réserver (en demandant au propriétaire de votre casa précédente, car utiliser nos forfaits européens est un luxe), ou simplement aller toquer au gré de vos promenades. De toute manière, un propriétaire n’ayant plus de chambre libre se fera un plaisir d’appeler tous ses amis pour vous aider 😉 Si vous préférez la sécurité, certaines sont sur AirBnb, ou sur des sites spécialisés (YourCasaParticular, CasaParticular …).

carte itinéraire cuba

Maintenant que tout est prêt, on embarque pour la première partie de notre itinéraire : La Havane, avec ses lieux touristiques, ses bonnes adresses, ses quartiers et ses immanquables. Que faire à la Havane, que visiter, où sortir ? Toutes les réponses ici 🙂

 

La Havane

Plus grande ville des Caraïbes avec 2,4 millions d’habitants, la capitale de Cuba ne laisse pas indifférent. Contrastes stupéfiants entre certaines demeures en fin de vie et d’autres magnifiquement conservées, ferronnerie remarquable, couleurs chatoyantes, sa grandeur passée est omniprésente. On sent bien que la majorité de la ville est laissée à l’abandon, sûrement par fautes de moyens, mais le charme est indéniablement là. Les voitures des années 50 peuplent les rues, les étals de fruits et légumes sont nichés un peu partout, de la musique surgit.

La Habana Vieja

« Vieille ville », c’est là où se concentre l’activité touristique. On sent fort le contraste entre les lieux « cubains » et les lieux « touristes », le Nord de la vieille ville étant beaucoup plus entretenu.

Plaza Vieja : Cœur du quartier, c’est ici qu’ont lieu petits concerts et pistes de danse improvisées. A écouter avec une piña colada gargantuesque au Café Bohémia, ou une bière à la Casa de la Cerveza. Belle et vaste, colorée et impressionnante, impossible à louper.

Camera Oscura : Dans un angle de la plaza vieja, cette lentille permet une observation originale de la ville entière. Animation peut être un peu trop rapide, mais le point de vue de la terrasse est agréable. 2 CUC .

Calle Mercaderes et Calle Obispo : Les 2 rues principales de la vieille Havane, observez les façades des maisons coloniales, entrez dans les différentes galeries et expo, dans les boutiques atypiques (parfums artisanaux, pharmacies à l’ancienne), arrêtez vous le temps de quelques photos, de quelques achats de souvenirs.

calle mercaderes la habana vieja

 

galerie artistique la havane

 

galerie artistique la havane

Cathédrale San Cristobal : Sur la place de la cathédrale, c’est une des plus anciennes d’Amérique. De style baroque, elle se visite gratuitement (fermée le dimanche)

Musée de l’art colonial : Juste en face de la cathédrale. On y découvre les meubles de l’époque coloniale, venant du monde entier pour satisfaire les exigences des colons espagnols : porcelaine française, bois américain, céramique espagnole, lustres italiens … La collection d’éventails au rez-de-chaussée est à vouloir retourner dans le temps pour pouvoir les substituer à son sac à main ! 3 CUC.

Casa Ignacio : Belle demeure avec un patio lumineux, agrémenté de sculptures et d’expositions d’art diverses dans les salles du rez-de-chaussée. Entrée libre.

Musée du Rhum : Dans l’ancienne fabrique Havana Club, on pénètre dans l’univers du mythe cubain. On apprend les différences entre les rhums, leur histoire, les processus de fabrication, les évolutions. La visite se termine par une dégustation au bar Havana Club. J’ai vraiment aimé ce musée, déjà le lieu est atypique et nous ramène dans les cuves de distillation en bois des siècles précédents, de plus la visite se fait en français, et le guide est vraiment calé pour répondre à toutes nos questions. 7 CUC.

Plaza de las Armas : Prise d’assaut par les libraires et artistes de rue, cette place arborée appelle au calme et à la détente, sur ses bancs de pierre à s’amuser des enfants qui courent après les pigeons. S’y trouve le museo de la Cuidad, magnifique par son architecture, plutôt intéressant par sa visite où l’on voit mobilier d’époque, sculptures et peintures, reconstitution de pièces de vie. On y voit aussi plusieurs paons en liberté ! C’était auparavant une église, détruite par des combats, qui fût reconvertie en palais pour les capitaines espagnols. 2 CUC.

Capitolio : En rénovation depuis … des années. Mais malgré les échafaudages qui empêchent sa visite, il reste impressionnant. Aux alentours, des rangées de voitures de collection vous attendent pour un tour d’1h à la découverte de la ville, parfait pour une 1ère prise de contact ! Allez y à fond sur la négociation, pas plus de 25 CUC le tour ! Je vous rassure, ce n’est pas moi qui ait conduit 😉

Balade en vieille voiture
Crédit Photo : Les Pieds Sur Terre

Grand Théâtre : Juste à côté du Capitolio, il en impose ! Je ne suis pas allée le visiter car c’était un peu cher (6 CUC) pour notre budget, mais si vous en avez l’occasion allez-y, d’autant plus que la visite comprend un guide.

Le Prado : Immense avenue emblématique de la vieille Havane, on y trouve des jeunes en plein entraînement de skateboard ou de rollers, des familles en balade, des voyageurs se reposant sur un banc. Elle est vraiment belle, large, élégante !

 

 Adresses =

La Vitrola : Dans un angle de la plaza vieja, ce bar-restaurant sert surtout des petits-dej de malades ! 3-4 propositions, en sucré-salé, en fait on a plutôt droit à un brunch vu la quantité 🙂 Pour 5-7 CUC, c’est vraiment un bon rapport qualité-prix.

Casa Rodolfo y Elsa, Inquisidor 556, entre Jesus Mario et Acosta. : Nous n’avons pas pu y séjourner car plus de place, mais Elsa et son mari sont vraiment chaleureux, serviables, dans une très belle maison ! Ils nous ont d’eux-mêmes réservé une chambre chez leur ami Eric, qui possède une casa dans la calle Merced. Il propose des petites chambres au confort sommaire, mais tout est correct et il aime discuter avec les voyageurs. Pas de dîner par contre chez Eric, il débute dans la profession 😉 Vous pouvez joindre Elsa à cette adresse : elsarrentcuba@nauta.cu, en précisant « Para Elsa » dans l’objet du mail.

Meson de la Flota : Dans la calle Mercaderes, un restau sympathique d’inspiration espagnole (paëllas, plats de poissons …) avec tous les soirs un spectacle de flamenco à partir de 19h30. Passez réserver votre table dans la journée si vous voulez avoir une bonne vue.

Pour les restaurants, je vous conseille d’aller dans les paladares, ils sont tenus par des familles locales et servent une cuisine typique, sans prétention, à prix bas. Les lieux ne paient pas de mine, mais à Cuba ce n’est pas l’apparence qui fait la qualité ! Vous les trouverez en levant la tête dans les rues et en guettant leurs panneaux. Attention, ne vous y faites pas amener par quelqu’un qui vous accoste, après vous aurez sûrement à lui donner une commission ..

 

De l’autre côté de la mer

Depuis la vieille havane, prenez un taxi en direction du Castillo de los Tres Reyes Del Morro, qui se trouve de l’autre côté de l’estuaire. Il défend l’entrée Nord de la ville, a été construit entre 1589 et 1630. Il offre une vue sublime sur La Havane ! On peut y entrer pour visiter les expos à l’intérieur, mais gardez vos CUC pour la forteresse San Carlos de la Cabana, à 10-15 minutes à pied. Immense, on peut déambuler sur le chemin de garde, explorer les salles où sont exposées des armes, des récits de guerre, avec bien sur une salle sur la Révolution. La forteresse comprend également un petit musée dédié au Che, avec objets personnels, histoire de vie, chronologie de son engagement .. Nous avons eu la chance d’assister, au vu des circonstances exceptionnelles, à une cérémonie de lancer de canon qui avait lieu toutes les heures depuis la mort de Fidel. Les militaires Cubains étaient impressionnants de rigueur et de précision. 4 CUC.
De là, vous pouvez vous rendre à pied au Cristo, qui fait fortement penser à celui de Rio de Janeiro, modèle réduit 🙂 Et on prend le ferry pour rentrer, 1 CUC/personne.

El Cristo la havane

La Havane moderne

Plaza de la Revolucion : Incontournable, pour ses emblèmes du Che et de Camillo Cienfuegos (autre figure de la Révolution), sculptés sur les immeubles qui l’entourent. Au centre, un mémorial à José Martì s’élève à 110 m de haut. Vous pouvez venir à pied depuis la vieille ville en 45 minutes, ou prendre un bici-taxi pour quelques CUC (en vous préparant à le pousser dans les montées =p).

Cimetario Cristobal Colon : Nommé ainsi en l’honneur de Christophe Colomb, pour qui Cuba a été la première escale de sa découverte des Amériques, entraînant le début de sa colonisation. Le cimetière, qui s’étend à perte de vue, se visite pour 5 CUC. On y trouve des tombes de marbre blanc rangées à la perfection, immaculées, avec moult représentations religieuses : anges, vierges maries à profusion .. Les sépultures peuvent être de vraies œuvres. Une petite chapelle est placée au milieu du cimetière. Ce n’est pas un incontournable de la ville, et c’est cher pour ce que c’est, mais la balade est sympa.

Le Malecòn : Cette avenue longe toute la côte de la Havane, elle est très agréable, et au coucher de soleil c’est juste magnifique !

 

On a vraiment aimé cette ville, qui respire la vie, l’histoire, le caractère. Tellement de cachet dans ces demeures coloniales, dans ces rues pavées, même dans les trous au milieu de la route ! Petit bémol sur la concentration de touristes, cela nous a carrément choqué lors de notre retour pour prendre l’avion, le premier week-end des vacances de Noël. C’est pourquoi je vous conseille vraiment d’éviter ces périodes si vous voulez vivre des expériences locales et ne pas baigner dans un flot de consommation 🙂 Je vous laisse avec quelques photos :

contraste a la havane
Crédit photo : Les Pieds sur Terre

voiture rétro la havane

ruelle de la vieille havane

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s