Allers-Retours, Lyon

Les incontournables à Lyon

Après 2 mois dans la belle ville de Lyon, il est temps de partager mes impressions ! 3ème plus grande métropole de France, carrefour international, à la frontière entre Nord et Sud, entourée du massif des Alpes, Lyon jouit d’une très bonne réputation. Avant d’y atterrir, je n’en ait eu que de bons échos, et j’avais vraiment hâte de partir à sa découverte. Au final, j’ai été conquise par cette ville certes immense mais qui reste à taille humaine, avec des transports multimodaux adaptés (tram, métro, vélo, bus …), une architecture aérée, un dynamisme centré autour des 2 fleuves (Saône et Rhône) qui la traversent, une population jeune et fêtarde, venant pour la plupart d’autres coins de France, ce qui crée une ouverture d’esprit facilitant les rencontres.

Pour ce premier article, on va partir pour un petit tour en mode « touriste express », version « à ne pas manquer » 😉

Afficher l'image d'origine

La Presqu’Ile

Traduction = La zone située entre le Rhône et la Saône, comprenant le 1°, 2° et 4° arrondissement

C’est l’hypercentre de Lyon, et chacun de ses arrondissements révèle des ambiances bien différentes.

1er arrondissement

Dans le 1er, la place Bellecour ne laisse personne de marbre de par son immensité, sa symétrie, sa luminosité. L’office de tourisme est un passage obligé (cf ici) ! Pour les fans de shopping, empruntez la rue de la République, toujours animée par des petits spectacles de rue,  vous trouverez votre bonheur. C’est une zone très fréquentée et assez touristique, on y passe plus qu’on y reste, c’est un peu le centre névralgique de la ville où ont lieu les grandes animations (FanZone, feux d’artifice, ciné plein air …).

fontaine des jacobins lyon

A peine plus haut, on tombe sur la place des Jacobins et sa jolie fontaine. C’est un coin plus « bourgeois » avec les grands magasins chics. La rue Mercière est à voir, elle est remplie de restaurants (attention à ne pas tomber sur un des quelques attrapes-touristes) et est tellement chou avec ses façades en pierre, ses guirlandes lumineuses, ses angulations biscornues …

place des terreaux lyon

En remontant, on arrive à l’Hôtel de Ville et à la place des Terreaux, majestueux bâtiments témoignant de la richesse et du passé de la ville. Sur cette place se trouve le musée des Beaux-Arts, on y entre par sa sublime cour intérieure et on y découvre sculptures, peintures, dessins, reliques, esquisses … Une collection très variée dans un lieu éblouissant ! Ce coin fourmille aussi de bonnes adresses, le soir c’est très animé et festif, les terrasses sont de sortie et la musique retentit. Passez par la Fresque des Lyonnais (à l’angle du quai St-Vincent et de la rue de la Martinière), mur entier en trompe-l’œil agrémenté des plus grandes figures lyonnaises en taille réelle, sur plusieurs siècles : les Frères Lumières, Louise Labé, Paul Bocuse, Tony Garnier, Claude Bernard …

fresque des lyonnais lyon

4ème arrondissement

Depuis les quais où se trouve la fresque, il suffit de suivre les petits panneaux qui indiquent les pentes de la croix-rousse. On passe ainsi par des lieux atypiques, des escaliers pentus, des jardins privés, des cours pavées, des murs colorés et tagués, des parcs où se prélasser, des esplanades avec vue sur toute la ville .. Tout cela pour arriver en haut de Croix-Rousse, un quartier inratable à Lyon. Baladez-vous dans la Montée de la Grande Côte avec tous ses lieux bobos (cafés alternatifs, shops vintage, ateliers d’artistes, bars à bières artisanale …), admirez la vue du Gros Caillou (on y voit les Alpes en cas de beau temps dégagé), posez-vous au soleil avec la vue sur Fourvière … Et reposez vos gambettes après cette rude ascension ! Quartier assez pauvre à la base, Croix-Rousse devient de plus en plus « arty » et demandé, on y trouve de nombreux bars dansants, cafés-théâtres, clubs, restaurants bios etc. J’adore ce quartier où les immeubles colorés et allongés dégagent une atmosphère unique, presque théâtrale.

tags croix rousse lyon

escaliers colorés croix rousse lyon
Crédit photo : Les Pieds sur Terre

montée de la côte croix rousse lyon

2ème arrondissement

Changement total de décor, le 2ème est un quartier en pleine mutation avec l’émergence de la zone de Confluence (= jonction entre les 2 fleuves). Nouvelles architectures, design et verdure, péniches branchées et afterworks électro … C’est le seul quartier de France à être labellisé WWF de par les performances énergétiques développées par certains bâtiments, qui produisent plus qu’ils ne consomment (bravo les mecs !!!), et de nouveaux projets continuent à fleurir. Les quais s’aménagent petit à petit. Le musée des Confluences, avec son look futuriste, est fascinant et tellement intéressant ! Une réflexion sur l’espèce humaine, sur notre place en tant qu’individu dans la société et en tant qu’animal dans le monde, sur ce qui fait notre spécificité et nos différences, sur nos origines et notre futur … Sans oublier les expositions temporaires, ludiques et inventives. Un must, mais prévoir une journée entière car sans pause à la fin le cerveau sature un peu 😉

musée des confluences lyon

Le Vieux-Lyon

C’est la partie de Lyon la plus ancienne comme son nom l’indique, située à l’ouest de la Saône et comprenant le 5° et le 9°. On y est en 10 minutes à pied depuis la place Bellecour.

L’architecture nous plonge vraiment dans un autre siècle, tout est pavé et enclavé, les rues sont étroites et sinueuses, on accède par des traboules (sortes de passages secrets entre 2 ruelles) à des immeubles cachés, on s’imprègne des courants artistiques à la fois médiévaux et de la Renaissance qui nous apparaissent par des gargouilles, des sculptures sur les façades, des ornements divers … Je vous conseille les visites de Cybèle, un tour pédestre sous forme de conte interactif à la découverte des secrets du quartier, avec une guide étonnante et dynamique ! On sort des sentiers battus et des visites stéréotypées.

Le musée Gadagne charme par sa luminosité et sa devanture somptueuse, avec un style résolument moderne qui fût précurseur à son époque. Le musée des miniatures et du cinéma est lui aussi enchanteur et propose de passer derrière la caméra le temps d’une visite : on découvre les mécanismes des effets spéciaux, les accessoires et costumes originaux de films mondialement connus, on se plonge dans des miniatures et des décors fous de réalisme, on est surpris par certains « fakes » du cinémas (je ne spoilerai pas promis), le tout dans un immeuble d’époque.

La cathédrale Saint-Jean, phare du quartier, se visite tous les jours en accès libre. Il faut la voir de jour, avec ses vitraux en rosace et sa devanture résolument gothique. Sobre et classique, mais efficace et emblématique 😉

cathédrale saint jean lyon

Et entre bouchons et boutiques variées, souvenirs locaux et lieux improbables, baladez-vous dans les ruelles, perdez-vous dans les traboules, flânez le long des quais de Saône avant de repartir à l’attaque d’un autre emblème de la ville : Fourvière ! On y accède à pied ou par funiculaire pour les moins vaillants. Au passage, félicitons les courageux du Lyon Urban Trail, à qui ces escaliers ne font pas peur 😉 La balade à pied fait passer par de beaux jardins fleuris, on arrive à une vue panoramique sur tout Lyon. Et le must, la basilique Notre-Dame de Fourvière, la plus belle que j’ai jamais vue ! Sur 2 étages, des dorures à chaque recoin, des fresques en mosaïque narrant des scènes religieuses et historiques, un volume tout en rondeur et hauteur, un sens du détail qui donne le tournis … Je suis tombée sous le charme, littéralement.

fourvière lyon

Après s’être rempli les yeux d’étoiles, arrêtez vous dans les ruines antiques à quelques centaines de mètres, vestiges de théâtres gallos-romains très bien conservés. Parfaites pour une pause pique-nique au soleil 8) Y ont lieu chaque été le festival des Nuits de Fourvière, avec une programmation mêlant musique moderne et rock’n’roll, jazz, théâtre, danse, spectacle pyrotechniques … Attention, les places sont prises d’assaut, il faut s’y prendre tôt.

Cette partie de Lyon est vraiment ce qui pour moi fait tout son charme, la possibilité d’accéder à des espaces verts, de prendre de la hauteur, de se retrouver plonger dans un patrimoine chargé d’histoire et de beauté, de sortir en quelques minutes du centre-ville et de se retrouver dans des lieux d’exception.

Rives du Rhône

C’est la partie de Lyon la plus étendue, située à l’ouest du Rhône. Elle s’étend avec les villes périphériques : Bron, Villeurbanne, Vénissieux, Vaux-En-Velin …

Quais du Rhône

Particularité de ces quais : on se retrouve vraiment à hauteur du fleuve, ce qui est très agréable et ouvre l’horizon. Ces quais sont très développés et vivants, on y trouve de nombreuses péniches, qu’elles soient destinés à l’habitation simple ou à vocation commerciale. Lieux d’exposition, bars, restaurants, boîtes de nuits, salles de concerts … L’idéal pour profiter des beaux jours. Larges et agrémentés de bancs, parcs et transats, c’est le rendez-vous des cyclistes, joggeurs, ou des apéros sur la pelouse !

Guillotière

Dit « populaire » de par la mixité de la population, on y trouve en effet les quartiers asiatiques et arabes de la ville, avec à la clé une animation permanente, une multitude de petites boutiques (l’Eldorado pour réparer un téléphone !!), épiceries, quincailleries, restaurants et fast-foods divers, du passage du petit matin à l’aube … S’il a pu être craint il y a quelques temps, pour ma part et en y ayant vécu ces 2 mois, je m’y suis sentie parfaitement en sécurité, et j’ai adoré cette ambiance de proximité.  De plus, il commence à être très prisé par la population lyonnaise au vu de ses nouvelles adresses branchées, de ses bars ambiancés, et de sa proximité directe avec le centre-ville. Ne loupez pas le marché sur les quais tous les dimanches matins, de quoi se régaler 😉

Parc de la Tête d’Or

Depuis le pont de la Guillotière, comptez 15 minutes en courant le long des quais à allure tranquille. Sinon, accessible par transports en commun depuis la gare Part-Dieu avec le c1 en 10 minutes 🙂

Ce parc est un emblème de la ville, il est vraiment immense, très boisé, il comprend un lac, un zoo, une roseraie, des serres tropicales (tout en libre accès) … On peut donc faire son jogging en passant devant un lion et des girafes, expérience unique !! De nombreuses sessions sportives y sont organisées : « Courir à Lyon » 2x/semaine qui propose running et muscu gratuitement dans une ambiance détente, WOD en crossfit, cours de cardio et renforcement musculaire utilisant les aménagements du parc, yoga en plein air … L’offre est vaste (Meetup, Facebook ..). J’adore y courir car il permet d’avoir accès à de longs parcours en semi-mou, carrément plus agréable que le bitume. Ou tout simplement s’y balader, se poser dans l’herbe et échapper un instant aux remous de la ville =) Je trouve qu’un espace vert dans une grande ville est vraiment indispensable, sans cela on étouffe vite, et ça fait vraiment du bien de voir un peu de végétation !

Monplaisir-Lumière

Une bien joli nom pour monplaisir lyonun bien joli quartier ! Juste à côte du métro, je vous conseille le musée Lumière, qui retrace l’histoire du cinéma avec les Frères Lumière. On y découvre leurs inventions chronologiquement, celles de leurs contemporains, les découvertes techniques de l’époque, une pléthore de petits films comiques qui firent leur succès et leur renommée. Tout cela dans la maison familiale, magnifique bâtisse agrémentée d’un jardin sur le thème du cinéma bien sur. S’y trouve également un cinéma (logique) qui organise des festivals thématiques, des rétrospectives, des projections de films étrangers …

On a aussi le musée urbain Tony Garnier, qui offre un parcours en plein air à la découverte d’une architecture détonante, de peinture murales colorées, de diverses conceptions urbaines novatrices.

La petite place de Monplaisir est très mignonne, ses terrasses et ses commerces de quartier apportent un charme indéniable, un peu bohème, préservé de l’agitation. Ici le marché prend ses quartiers le samedi matin, à vos paniers !

 

Ainsi s’achève ce premier aperçu de Lyon, j’espère que cela vous a plu et donné envie de partir à sa découverte ! C’est vraiment une ville unique en France, de par sa diversité, son histoire, ses reliefs, son style de vie, ses endroits improbables et surprenants … C’est une des villes d’Europe les plus peintes, on peut s’amuser des heures à chercher les oeuvres plus ou moins dissimulées des artistes sur les murs, les escaliers, les tuyaux d’évacuation, les trottoirs … De l’authenticité et de la modernité, voilà ce que je retiens 🙂

 

A suivre : Mes coups de ♥ Bonnes Adresses

Crédit photo : Google Images

Publicités

4 thoughts on “Les incontournables à Lyon”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s